Faute d’adhérents, un parti politique marocain recrute les animaux du Jardin zoologique de Rabat

Une première sans précédent dans l’histoire des partis politiques depuis leur apparition en Angleterre dans les années 1830. Les animaux du Jardin zoologique national de Rabat sont depuis hier, des militants d’un parti politique marocain.

Ledit parti est en manque de membres depuis quelques années. Plus personne n’y adhère. Les vieux ont immigré vers les partis offrant plus de privilèges, et les jeunes d’aujourd’hui ne croient plus aux conneries des politiciens.

Selon notre analyste politique, Abderrahim Manar Slimi, la loi des partis politiques au Maroc n’interdit pas une telle mesure. Toutes les conditions d’adhérence sont réunies chez ces animaux, qui doivent seulement reconnaître et respecter les constantes nationales. De sa part, le secrétaire général du parti en question a déclaré à un de nos confrères de Chouf TV que: «Les marocains ont complètement perdu confiance en nos structures d’État. Pour eux, le gouvernement est inutile et les sessions parlementaires ne sont pas plus que des pièces de théâtre ridicules. Pour que notre parti continue à exister, nous devons avoir le minimum d’adhérents requis par le ministère de l’Intérieur, on a alors décidé de recruter des animaux à la place des humains».

Il faut signaler que c’est la première fois qu’un parti reconnaît officiellement avoir recruté des animaux. Mais ceux-ci pratiquent déjà la politique au Maroc depuis des années, voire des décennies. On connaît tous que les crocodiles et les démons sont les vrais responsables de l’opération «Le savon constitutionnel» par laquelle on a savonné la planche à Abdelilah Benkirane.

About the Author

Boubker Dylan
La guerre ne sert plus à rien, lorsque toutes les femmes sont mortes.

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Faute d’adhérents, un parti politique marocain recrute les animaux du Jardin zoologique de Rabat"

Laisser un commentaire