Marche pro-Palestine de Rabat: Trump limoge le secrétaire d’État Rex Tillerson

Donald Trump, ému par la manifestation des marocains à Rabat dimanche dernier protestant contre sa décision par rapport à Jérusalem, décide de limoger le secrétaire d’État Rex Tillerson membre du Parti républicain et président-directeur général d’ExxonMobil, société pétrolière et gazière de premier plan, entre 2006 et 2016. Il est secrétaire d’État des États-Unis dans l’administration du président Donald Trump depuis février 2017.

Néanmoins, le président américain ne compte pas annuler sa décision par rapport à la capitale Israélienne, il réaffirme dans un communiqué son soutien totale au premier ministre Benjamin Netanyahu, ceci fut considéré par de nombreux spécialistes en géopolitique comme du « plagiat » à l’encontre du style du Palais Royal.

Le Washington Post, annonce d’après des sources fiables et anonymes du parti républicain, que le président signera un ordre exécutif dans les prochains jours, ordonnant le remplacement de la position du secrétaire d’État par l’ex ministre marocain des affaires étrangères « Salah Eddine Mezouar » et ce pour des raisons inconnues . Une telle nomination est une première dans l’histoire des États-Unis depuis la ratification de la constitution le 17 septembre 1787 par une convention réunie à Philadelphie.

Marche en signe de protestation contre la décision de Trump de reconnaître Jérusalem comme Capitale d’Israël, Rabat 10 décembre 2017.

On rappelle que le secrétaire d’État des États-Unis est le chef du département d’État chargé des Affaires étrangères. Il est le membre du cabinet ayant le plus haut rang, tant dans la ligne de succession présidentielle que dans l’ordre de préséance. Il fait office de chef de la diplomatie, l’équivalent de «ministre des Affaires étrangères».

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Marche pro-Palestine de Rabat: Trump limoge le secrétaire d’État Rex Tillerson"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*