Bousculade à l’IAV lors d’une distribution de montres Rolex: 25 étudiants morts

Le Maroc connaît les deux jours les plus tristes de son histoire, après la bousculade survenue ce dimanche 19 novembre à Essaouira et qui a fait 15 morts et 5 blessés, une autre bousculade a eu lieu ce lundi après-midi, mais cette fois-ci à l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II (IAV) à Rabat lors d’une distribution de montres Rolex, opération supervisée par l’entreprise suisse, grand fabriquant des montres de luxe.

Des milliers d’étudiants s’étaient rassemblés ce matin à l’IAV pour réaliser l’un de leurs rêves: posséder une montre de luxe. Les responsables suisses, compte tenu de la tragédie d’hier, ont pensé annuler l’opération mais l’insistance des étudiants qui ont tant attendu cet événement a poussé le géant suisse à maintenir sa campagne dite «Rolex, my dream!». La bousculade a fait 25 morts et des dizaines de blessés.

«C’est un cauchemar, il y avait une foule énorme, les étudiants de l’IAV ont été rejoints par leurs collègues des autres instituts et facultés avoisinants, la dernière chose dont je me souviens est la semelle de chaussure (taille 45) d’un étudiant en sociologie.» raconte Fati Fleur toujours sous le choc à notre envoyé spécial.

Parmi les morts, on trouve Soufiane Bifaden, étudiant à l’INSEA, connu pour ses idées nihilistes à la noix. La dernière publication Facebook du défunt témoignait d’un cynisme pour le moins putride: «Les 15 femmes mortes à Essaouira symbolisaient les degrés d’ignorance, d’incivisme et de l’analphabétisme qu’on a atteints dans ce pays.»

Dernière publication Facebook de l’étudiant Soufiane Bifaden avant de rejoindre les 15 femmes d’Essaouira dans l’au-delà.

Que les âmes de ces étudiants reposent en paix !

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Bousculade à l’IAV lors d’une distribution de montres Rolex: 25 étudiants morts"

Laisser un commentaire