Kacem El Ghazzali: «Après la bousculade meurtrière d’Essaouira, les Marocains n’ont plus aucune raison d’aller faire le pèlerinage à la Mecque.»

Une nouvelle tragédie au Maroc, celle qu’a connue la région d’Essaouira ce dimanche. Plus d’un millier de pauvres femmes se sont rassemblées pour recevoir des subventions alimentaires. Une bousculade meurtrière fait alors 15 morts et des dizaines de blessés.

Plusieurs réactions ont été entendues à la suite de cet incident. Quelques-uns se sont révoltés. D’autres ont exprimé leur colère. On a demandé l’ouverture d’une enquête. On s’est chargé d’enterrer les victimes. La majorité est indifférente. Mais seule la réaction de l’écrivain marocain réfugié en Suisse, Kacem El Ghazzali, a suscité notre intérêt.

El Ghazzali, l’activiste laïque, auteur d’un seul livre, a écrit sur son compte Twitter : «Après la bousculade mortelle à Essaouira, je ne vois plus aucune raison pour qu’un marocain fasse le long voyage jusqu’à l’Arabie saoudite. Nous avons tout chez nous au Maroc: Le désert et les chameaux au Sahara, les dattes à Zagora, les saoudiens à Marrakech, et la Kaaba à Merzouga. Les lieux saints sont partout : Sidi Chamharouch, Lalla Aïcha Bahria, Sidi Hmad Ou-Moussa. Dieu aussi est partout comme a déclaré le ministre Mustapha Ramid, même si je ne crois pas un mot de ce qu’il dit.»

Son tweet s’achève par une phrase profonde digne de Saint Augustin : «Et pour ceux qui veulent juste mourir entre les mains de Dieu, il y a maintenant les bousculades meurtrières des pauvres affamés au Maroc. Périr sous les pieds des damnés de la terre est plus louable, surtout quand il s’agit des pieds des femmes, des mères. Dieu même prétend que le paradis est juste là.»

About the Author

Boubker Dylan
La guerre ne sert plus à rien, lorsque toutes les femmes sont mortes.

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Kacem El Ghazzali: «Après la bousculade meurtrière d’Essaouira, les Marocains n’ont plus aucune raison d’aller faire le pèlerinage à la Mecque.»"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*