Jean-Luc Mélenchon: «Après Saâd Lamjarred, c’est au tour de Tariq Ramadan de payer le prix d’être musulman dans cette France soumise.»

Face aux accusations de viol et d’agressions sexuelles, l’islamologue suisse d’origine égyptienne Tariq Ramadan a engagé deux avocats. D’autres ont proposé leur bénévolat comme le président de Mediapart Edwy Plenel, et Jean-Luc Mélenchon, Président de La France insoumise.

Selon Mélenchon : «Les penseurs musulmans sont aujourd’hui visés par une grande campagne de diffamation menée par les franc-maçons. Après Saâd Lamjarred, c’est au tour de Tariq Ramadan de subir les affres de l’islamophobie et du sionisme français».

Mélenchon défend sa théorie en avançant d’autres arguments : «Et ce n’est pas juste en France, le complot est universel dans ce monde capitaliste mondialisé. Au Maroc aussi, le Mossad et la franc-maçonnerie ont frappé plusieurs fois. Dernièrement, Cheikh Mohamed Fizazi a été aussi accusé de viol. Pourquoi c’est toujours les mêmes accusations à caractère sexuel ? Pas de meurtre, pas de corruption, toujours le sexe. Comme si les intellectuels musulmans n’ont pas de problèmes à résoudre que celui de la baise !»

Il est à noter que Jean-Luc Mélenchon est né à Tanger, et entretient de multiples relations avec les habitants de cette ville, notamment avec ses personnalités les plus actives : l’islamiste Mohamed Fizazi, et le sexologue Adam Lahlou.

About the Author

Boubker Dylan
La guerre ne sert plus à rien, lorsque toutes les femmes sont mortes.

1 Commentaire sur "Jean-Luc Mélenchon: «Après Saâd Lamjarred, c’est au tour de Tariq Ramadan de payer le prix d’être musulman dans cette France soumise.»"

  1. On trouve ces citations nul part….
    Étrange… Comme si elles avaient été inventé pour appuyer un article plutôt vide…

Laisser un commentaire