[ANALYSE]: Les personnalités politiques favorites pour remplacer les ministres limogés par le Roi

Suite à l’échec des stratégies de développement et la longévité des contestations du Rif, le Roi du Maroc destitue plusieurs ministres du gouvernement Benkirane III (appelé aussi El Othmani I).

Akhnapress a fait une analyse géopolitique et vous propose une liste des personnalités susceptibles de remplacer les ministres limogés:

 

  • Allal El Kadous: qui prendra certainement la place du ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Nabil Benabdallah. Celui-ci n’a rien apporté au domaine depuis sa désignation en 2012, à part son projet de maisons LCD à Agadir. Par contre, «Super Allal» a pu épargner à Rabat une immense catastrophe en évacuant les eaux de pluie, grâce à ses compétences acquises pendant ses études à l’École nationale des ponts et chaussées à Paris.

 

  • Mohamed El Faid: le médecin le plus populaire au Maroc. Son concurrent Mekki Torabi n’aura aucune chance de le devancer. El Faid est sûrement le prochain ministre de la Santé à la place de El Houcine El Ouardi, qui a récolté la haine des médecins, des infirmiers, des brancardiers, des pharmaciens, des malades, etc. El Faid, lauréat du prix Nobel de médecine 2017, saura sans doute comment satisfaire le peuple marocain, en utilisant des doses de religion qu’il ajoute à toutes ses prescriptions médicales.

 

  • N’importe qui: cette personne qui peut être n’importe qui ou même n’importe quoi, va remplacer Larbi Bencheikh, le secrétaire d’État à l’Éducation nationale. Cette personne est peu connue (au moins de notre part), et chargée d’un poste peu important, ce qui fait de son remplacement une masturbation politique qui n’aura aucun effet. Le nouvel «n’importe qui» qui sera nommé, va passer son mandat en catimini et sans faire de bruit, à l’instar d’un certain Othman El Ferdaous, actuel secrétaire d’État à quelque chose qui ne sert pas à grand-chose.

About the Author

Boubker Dylan
La guerre ne sert plus à rien, lorsque toutes les femmes sont mortes.

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "[ANALYSE]: Les personnalités politiques favorites pour remplacer les ministres limogés par le Roi"

Laisser un commentaire