Pénurie de substances psychotropes au Maroc : Oasis festival annulé, L’Boulevard maintenu

Oasis festival, rendez-vous annuel des amoureux de (musique), drogues, sexe et alcool devait débuter ce Vendredi 15 Septembre. Mais coup de tonnerre, plus aucune pilule d’ecstasy n’est disponible sur le marché.

Cette situation a provoqué des mouvements de panique ces derniers jours, où les festivaliers Oasis ont mené des recherches sans interruptions. Mamoun, dealer dans le quartier d’Anfa supérieur, nous affirme que son cellulaire reçoit des appels en continue depuis deux jours.

Les plus malins et les plus chanceux se sont rendus au domicile de Adil El Miloudi, où ils ont bien évidemment trouvé leur bonheur. Mais la décision des organisateurs est prise, pour manque de drogues, le festival se voit dans l’obligation d’être annulé. Coup dur, quand on sait que le ticket coûte trois minutes du salaire de Neymar.

Après une longue enquête, nous avons pu déterminer les raisons de cette pénurie. En effet, Mohamed Merhani, fondateur du Boulevard Festival Des Jeunes Musiciens qui débute aussi le 15 Septembre en est la cause. Les conspirationnistes verront en cela une envie de nuire au festival concurrent, mais la vérité est loin de là.

Contacté par la rédaction, il nous affirme d’un air dépité «Tout est parti d’une mauvaise programmation». Selon ses dires, la jeune rappeuse marocaine « Krtass Nssa » se produira pour le festival, ayant peur pour les oreilles du public, il a pris la décision d’acheter tous les psychotropes disponibles dans le pays et de les distribuer gratuitement durant la prestation de la rappeuse. Cela permettra au public de secréter de la dopamine, sérotonine et endorphine et par conséquent évacuer toute envie de meurtre qui est la sensation normale après écoute de deux morceaux consécutives de la dite rappeuse.

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Pénurie de substances psychotropes au Maroc : Oasis festival annulé, L’Boulevard maintenu"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*