Une voyante de Jamaâ El Fna fonde «La psykolokhie sociale de la vie Marocaine orientale»

Fascinée par Najat Aâtabou, car elle en a eu toujours marre elle aussi de sa triste petite vie, cette psychologue issue d’une grande famille de Fès, tombée malheureusement en disgrâce, a pu fonder une nouvelle discipline qui a révolté le monde de la psychologie.

Super diplômée, bien cultivée, féministe plus que le féminisme, elle a commencé sa carrière par devenir une Chouafa sur la place Jamaâ Lafna à Marrakech. C’est cet épisode noir de sa vie qui l’a poussé à forer dans la psychologie et la psychanalyse. Mais de cette expérience elle n’en sortira pas indemne.

Comme une éponge ou un essuie-tout, elle a absorbé toutes sortes de saletés et de vices et cela se voit très bien dans son blog ou elle fait l’éloge de la discipline qu’elle a créée, basée selon les critiques, sur un niveau de néo-tberguig interculturel et transnational. Elle peut rentrer en association libre avec n’importe qui sans avoir besoin de lui parler. Contacté par Akhnapress, le sexologue Abdessamad Dialmy affirme qu’il s’agit sans doute du complexe d’Électre. «Elle est frustrée car certainement mal baisée», ajoute-t-il.

Passant boire un vers au Bar Nijm de Marrakech, un commissaire de police a avoué à un de nos collègues, que la dite psychologue a subi un atroce viol collectif en faisant du jogging matinal dans la palmeraie de Bellaâguid.

Cette psychologue n’as pas de cabinet, elle se contente de son blog, elle traverse sa vie, assise sur son tapie comme une jarre remplie de chagrin, de haine et de schizophrénie qu’elle gerbe sur son entourage, comme dit la chanson. Tout le monde attend impatiemment la sortie de son nouvel ouvrage qui sera édité chez Edition «Edilivre de Paris». Après avoir appris via Akhnapress que Mekki Skhirat a été recruté par le CHU de Marrakech, la psychologue prévoit une grève de faim a Berrechid.

About the Author

Raïss Ijlane
Un Raïss troubadour égaré

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Une voyante de Jamaâ El Fna fonde «La psykolokhie sociale de la vie Marocaine orientale»"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*