À l’instar de la Mauritanie, l’Arabie saoudite ajoute deux bandes rouges à son drapeau pour symboliser le sang versé par son terrorisme

sa

Au début de ce mois, la Mauritanie, ce pays pauvre qui souffre d’une dictature comme le reste des pays sous-développés, et qui ne joue aucun rôle important ni au niveau continental ni à l’international, vient d’ajouter deux lignes rouges à son drapeau national. Cette mesure prise par le président putschiste Mohamed Ould Abdel Aziz, est validée par un référendum qui n’était pas nécessaire puisque tout le monde connaît le résultat d’avance. Le but était, selon Monsieur le président, de symboliser le sang versé par les martyrs mauritaniens pour la liberté de la patrie.

Pris de jalousie, les bédouins royaux de l’Arabie saoudite ont décidé de reprendre l’idée ingénieuse des mauritaniens. Un prince saoudien qui est en même temps ministre, gouverneur et ambassadeur, a exprimé sa grande déception car le drapeau de son pays ne comprend pas le rouge. Un sentiment partagé par toute la famille royale composée de plus de 7000 nobles qui participent tous à gouverner leur pays, dans une sorte de démocratie purement bédouine.

La décision a donc été prise, Dieu sait comment. Le prince qu’on a contacté, et qui a tenté de harceler notre journaliste (jeune fille de 24 ans), nous a déclaré que : «L’Arabie saoudite est l’un des pays les plus forts de la planète. Nous avons suffisamment d’argent pour baiser tout le monde, et nous sommes prêts à le verser (l’argent pas le sang) à n’importe qui pour du n’importe quoi. Vous savez bien qu’on a donné 500 millions $ à Trump dans le seul but de revoir le sourire de sa fille Ivanka, et pour laquelle nous sommes prêts à offrir la Kaaba si elle le souhaite».

Le prince mesquin qui paraît être idiot, fait une nouvelle tentative de harcèlement avant de continuer : «On achète les armes, on finance le terrorisme, et on paye chère pour propager l’Islam wahhabite et les idées obscurantistes. Or, comme vous voyez sur mon visage, nous n’avons pas de sang à verser, c’est pour cela qu’on se contente de faire couler celui des autres peuples : le Yémen, la Syrie, l’Irak, …etc. Le souci est que tout cet effort là n’est pas symbolisé sur notre drapeau national. C’est pour cette raison qu’on a décidé d’ajouter les deux petites bandes comme les mauritaniens. Dorénavant, le drapeau saoudien va flotter et va faire peur aux ennemis (Qatar), surtout qu’outre l’épée et les deux Shahada, il y aura aussi le rouge qui bouge !».

About the Author

Dahmad Boutfounast
Je suis un journaliste sérieux et indépendant.

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "À l’instar de la Mauritanie, l’Arabie saoudite ajoute deux bandes rouges à son drapeau pour symboliser le sang versé par son terrorisme"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*