À 3 mois de sa nuit de noces, Mouloud s’inscrit dans une salle de fitness pour perfectionner son corps et améliorer ses capacités sexuelles

Mouloud Jaâba est un jeune marocain de 34 ans. En ayant marre de la masturbation et de dormir tout seul dans son lit à deux places, il décide de se marier à une jeune fille de Tamazirt (son village natal dans les montagnes de l’Atlas).

Malgré ses études de philosophie, son master de sociologie contemporaine et ses lectures de Nietzsche, Schopenhauer et Sartre, Mouloud a choisi une fille illettrée mais belle. Celle-ci va remplir les fonctions d’une femme de ménage classique : la cuisine et le lit. Durant ses 8 ans d’études et ses 7 ans de travail comme professeur d’informatique, il n’a pas pu entamer une relation sérieuse avec aucune des filles qu’il a connues.

«Je vais être honnête. Un homme comme moi a besoin d’une femme. Une femme de ménage. Je veux faire bonne chère et porter des vêtements propres. À quoi bon se marier avec une intello? Si je veux discuter le sens de la vie, la littérature grecque ou la prise de la Bastille, j’ai toute une bibliothèque chez moi. Le livre est le meilleur compagnon de l’homme, non pas la femme.» déclare-t-il à notre journaliste à qui il a aussi avoué avoir lu «La Généalogie du fatifleurisme», le fameux essai de Franz Kafka.

Mouloud fêtera son mariage dans trois mois. Si son état intellectuel est bon, son corps l’est moins. Il ne fait jamais du sport et se masturbe deux fois par semaine. Ses quelques expériences avec les filles (en majorité des prostitués) lui ont montré que le sexe n’est pas du tout facile à pratiquer. Il est convaincu que c’est une perte de temps, mais il reconnaît que c’est bon quand même. En plus, pour lui, c’est obligatoire de se marier pour satisfaire ses parents et clouer le bec à ses amis qui le soupçonnent d’être homosexuel et d’avoir des dysfonctionnements érectiles.

Pour bien se préparer pour sa future vie conjugale, et en tant que jeune marocain qui souffre de l’éjaculation précoce et des troubles d’érection, il a décidé de s’inscrire dans une salle de sport pour travailler son corps et améliorer son souffle, chose qu’il juge nécessaire pour raffiner ses capacités sous la couette.

Bonne chance Mouloud.

About the Author

Dahmad Boutfounast
Je suis un journaliste sérieux et indépendant.

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "À 3 mois de sa nuit de noces, Mouloud s’inscrit dans une salle de fitness pour perfectionner son corps et améliorer ses capacités sexuelles"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*