Manar Slimi : «Zefzafi est un martien, les Rifains sont des extraterrestres et le Hirak est un complot pour coloniser la planète Terre»

Le politologue marocain Abderrahim Manar Slimi vient d’annoncer sa nouvelle analyse à propos des manifestations dans la région du Rif. Il ne s’agit pas d’un complot algérien, et Nasser Zefzafi n’est pas un chiite payé par Israël pour déstabiliser le Maroc. Non, Zefzafi est en effet un extraterrestre (martien) déguisé en humain, tout comme le reste des manifestants qui sortent chaque soir pour protester dans la ville d’Al-Hoceima et ses environs.

Selon Manar Slimi, ces extraterrestres ont décidé de se lancer en contre-attaque pour coloniser la Terre, et arrêter la civilisation humaine qui menace leurs planètes, surtout après la découverte du système Trappist, où plusieurs humains ont déjà commencé à se procurer des territoires, dont le féodal marocain Abdelwahed Radi. Le Hirak n’est donc pas une conspiration algéro-polisario-israélo-venezuelo-iranienne contre le Maroc, mais plutôt un complot universel mené par des ennemis non-terriens contre notre planète et notre civilisation humaine.

Et à propos du choix de la région du Rif, notre analyste géopolitique spécifie qu’il ne s’agit pas d’une coïncidence, mais plutôt qu’il y a des raisons linguistiques qui en sont à l’origine. «On sait bien que les extraterrestres parlent le berbère, c’est normal qu’ils choisissent une ville comme Al-Hoceima. Ceci va leur faciliter l’intégration et la mobilisation de la population locale qui se croit en mouvement légitime pour réclamer ses droits socio-économiques. Selon mes analyses, le séisme de 2004 a une relation directe avec ces événements. Je ne peux pas vous expliquer ça car vous n’allez pas comprendre, mais dites-moi pourquoi les séismes ne frappent que les régions berbérophones? Après Agadir en 1960, c’était Al-Hoceima en 2004,  et je crois que le prochain séisme secouera la ville de  Khenifra en 2048…»

About the Author

Dahmad Boutfounast
Je suis un journaliste sérieux et indépendant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*